Sélectionner une page

Après une période de mise au point et d’observation d’environ 6 mois, la station d’épuration intercommunale Axe Sud à Ayguesvives sera réceptionnée à la rentrée 2019. Cet équipement moderne permettra de traiter les eaux usées des communes d’Ayguesvives, Baziège et Montgiscard, en lieu et place des stations d’épuration existantes aujourd’hui obsolètes.

Une mise au point nécessaire

Les 11 et 12 mars prochains  seront effectués les derniers travaux de raccordement des réseaux d’assainissement pour acheminer les eaux usées collectées sur les communes d’Ayguesvives, Baziège et Montgiscard jusqu’à la nouvelle station d’épuration Axe sud.

Une première période de 3 mois sera ensuite nécessaire pour permettre à l’Entreprise en charge des travaux d’effectuer tous les contrôles et tous les réglages afin de s’assurer qu’il n’y a pas de vice de construction. Suivra une période d’observation de 3 mois supplémentaires ayant pour but de constater que l’installation fonctionne sans révéler aucune défectuosité et sans présenter de difficultés d’exploitation. Cette période sera également mise à profit pour vérifier le bon fonctionnement de l’ensemble des process et vérifier que les garanties de traitement et de performances sont respectées.

Par ailleurs l’unité de valorisation des boues, située sur le même site, a été mise en service le 11 février dernier. Cet équipement traitera dans un premier temps  les boues provenant des stations d’épuration de Castanet et d’Auzeville-Tolosane et ce jusqu’au moment où la station Axe Sud sera opérationnelle et produise ses premières boues d’épuration. A terme l’unité de valorisation transformera les résidus de l’épuration de l’eau (boues) de toutes les stations d’épuration du territoire du Sicoval, en compost « normé » utilisable en agriculture.

Axe Sud un site multifilières

Pensé pour répondre aux besoins futurs liés à l’évolution démographique et à l’urbanisation croissante des communes d’Ayguesvives, Baziège et Montgiscard, le projet Axe Sud est un site multifilières regroupant sur un même lieu une unité de traitement des eaux usées et un site de valorisation des boues.

  • L’unité de traitement (Station d’épuration) assainira les eaux usées des trois communes avant leur rejet dans le milieu naturel, soit un équipement dimensionné pour 11 575 équivalent habitants (EH) extensible à 20 000 EH.
  • L’unité de valorisation transformera les résidus de l’épuration de l’eau (boues) de toutes les stations d’épuration du territoire du Sicoval, en compost utilisable en agriculture.

Un investissement de 8,1 M€

Pour le coût de ces équipements, de 3.7 M€ pour la station d’épuration et de 4.4 M€ pour l’unité de compostage, la communauté d’Agglomération du Sicoval bénéficie de subventions de l’Agence de l’eau Adour Garonne (55 %) et du Conseil Départemental de la Haute-Garonne (15 %).

Un projet écocitoyen au service de son environnement

Réalisé selon une démarche d’écoconstruction, ce projet protège le milieu naturel dans toutes les étapes de sa construction mais aussi dans son exploitation quotidienne. Les techniques de construction ont été choisies après une étude approfondie du sol pour garantir le respect de la nappe phréatique. De plus, de nombreuses mesures ont été prises pour limiter les nuisances qu’elles soient acoustiques, visuelles ou olfactives.

Aménagement d’une zone de Rejet Végétalisée

Une zone de rejet végétalisée a également  été aménagée en sortie de la station d’épuration pour permettre de réduire l’impact des rejets sur le milieu naturel. Cet espace paysager aide aussi au développement de la biodiversité par le choix d’espèces végétales spécifiques (iris des marais, menthe aquatique, nénuphar jaune, roseau commun, jonc arqué,…) et favorise ainsi la reproduction d’espèces végétales et animales.

Un site vitrine 

La compréhension des enjeux de l’assainissement est importante pour former les consciences éco-citoyennes. Ainsi afin de sensibiliser le public aux enjeux de l’assainissement et de la biodiversité, un circuit pédagogique sera proposé aux visiteurs à travers les installations de la station d’épuration afin de découvrir toutes les étapes du traitement des eaux usées.

Calendrier :

 

  • Mise en service de l’unité de valorisation des boues : 11 février 2019
  • Mise en eau de la station d’épuration : 11 et 12 mars 2019
  • Phase de mise au point/observation de 6 mois : de mars à août 2019
  • Réception de la station et de l’unité de compostage : début septembre 2019